Agriculture : des ruptures à la transition

n° 234-235 - Mai 2019

25,00 

Description

Proposer une prospérité équitablement partagée tout en assurant une cohabitation avec l’ensemble des êtres vivants, telle est l’équation que l’humanité doit résoudre pour assurer durablement un futur collectif enviable.

Face à ces défis majeurs, l’agriculture peut assumer un rôle central avec des modes de production et d’économies reterritorialisés, ouverts au bien-être des humains et des écosystèmes, dans une perspective de résilience et d’adaptation aux aléas climatiques attendus. De nombreuses ruptures, très diverses, émergent actuellement en agriculture. Pourront-elles contribuer à cette transition ? Répondent-elles aux nouvelles attentes citoyennes ou sont-elles une déclinaison réactualisée des logiques dominantes qui détruisent inexorablement, les ressources, le vivant, les sociétés humaines et leurs cultures ?

Face à cette question de civilisation, le numéro rassemble diverses expériences (non exhaustives) et analyses d’acteurs de la production agricole, de la transformation, de la distribution, de la formation, du développement, de l’accompagnement des politiques publiques et de la recherche.

Dossier : « Agriculture : des ruptures à la transition »

Dossier coordonné par Anne-Cécile Daniel, Marc Lacaille, Kevin Morel et Jean-Paul Teyssandier

Partie 1 – Vous avez dit rupture ?

Partie 2 – Pratiques agricoles et modes de commercialisation : des ruptures en marche

Partie 3 – Accompagner la transition

Partie 4 – Politiques et territoires : leviers et freins pour la transition

Analyses et actualités

Une ancienne friche maraîchère devenue bien commun au quartier des Lentillères (Dijon). Quand un conflit de lieu produit des formes de territorialisation. Pierre Blanchard

Un groupe de parole ouvert, coopératif et créatif : le « café psychosocio » depuis 2011. Jean Vincent, Jamal Lamrani